Grève à Joué-Les-Tours

, par  Sud PTT 36-37 , popularité : 4%

Hier matin (21 juin), à l’appel du préavis de grève SUD, CGT, Dès 6h, une trentaine de facteurs et factrices se sont rassemblés devant le bureau de Joué les Tours. 50% de grévistes sur Chambray et Joué. Entre 70 et 80% des tournées non effectuées. C’est une première depuis très longtemps, avec toutes les réorganisations successives depuis plusieurs années…

4 Tournées sacoches mises en place à Chambray, des pauses méridiennes, des horaires aberrants qui ne tiennent pas compte des réels besoins des usagers et des clients (boites postales, collectes, distribution, etc…), et surtout encore 8,66 positions de travail en moins sur une centaine de PT.

Le ras le bol des postier-e-s grandit à Joué, mais aussi en Indre et Loire (3e grève en 2 mois, après Sorigny, Loches, Tauxigny, Ste Maure, la Plateforme Industrielle Courrier Tours Val de Loire, et Joué et Chambray…)

Les grévistes ont tenté de discuter avec Mr Mauchien , le Pinocchio directeur (dont le nez s’allonge autant que les tournées des facteurs)… Une direction qui est restée droite dans ses bottes (de 7 lieues….), malgré toutes les aberrations pointées dans les moindres détails par ceux et celles qui font et connaissent parfaitement leur boulot ! Du Tours Grand n’importe quoi !

Le personnel, rejetant un bras de fer qui pourrait être interminable, tant le dialogue social est à l’agonie, a décidé de prendre au mot la direction en appliquant strictement cette réorganisation « à la lettre », en se réservant le droit de « remettre le couvert »…

On partait de très loin en terme de rapport de force : aujourd’hui, les consciences individuelles et surtout collectives sont réelles et éveillées, après plus de 2 mois de travail commun en intersyndicale.

Que la lutte continue !

Navigation