Création d’un comité de soutien à Pascal Routy

, par  Sud PTT 36-37 , popularité : 8%

Le 16 mai 2013, notre secrétaire départemental Pascal Routy a été mis en examen pour
injure a un représentant de l’autorité dépositaire du service public, en l’occurrence, Mr Jean
Jacques Tibi, le Directeur Opérationnel et Technique du Courrier Touraine-Berry.

Cet évènement survient à la suite d’une brève diffusée à La Poste en juillet 2011 dans
notre mensuel satyrique d’Indre et Loire, « Sudversif 37 ». L’article en question s’indignait
des sanctions disciplinaires infligées par Jean-Jacques Tibi à l’encontre de l’un de nos
militants, Didier Cechella.

Le Tribunal Administratif d’Orléans, par son arrêt du 26 février 2013 a d’ailleurs
annulé les sanctions prises à l’égard de Didier, et condamné La Poste à lui verser 2896 € au
titre des dommages subis.

Si l’article écrit avait évidemment un caractère vindicatif, il ne relevait cependant en
aucun cas de l’injure.

Parallèlement, pas moins de 11 convocations devant les services de police ont été
requises dans cette affaire, à l’encontre de 8 camarades. Encore plus scandaleux, le 28 juin
2012, la Police effectuait une perquisition dans nos locaux.
On assiste bien là à une tentative de criminalisation de l’expression syndicale. Notons
que la mise en examen de notre camarade militant du mouvement social intervient le jour
même ou l’Assemblée Nationale refuse de débattre de l’amnistie sociale.
Nous pensons que cette attaque en règle contre notre syndicat concerne l’ensemble des
forces et organisations démocratiques d’Indre et Loire.

C’est pour cela que nous proposons de créer un comité de soutien à Pascal Routy qui
combattra unitairement ces graves dérives de l’appareil judiciaire.

Nous vous proposons une première réunion le jeudi 13 juin 2013 à 18h30, au bar le
Vel’pot, (Place Velpeau à Tours).

Le bureau syndical de SUDPTT36-37

Navigation