Plaque d’Amboise, seule alternative : Répondre aux revendications du personnel !

, par  Sud PTT 36-37 , popularité : 9%

La CGT FAPT 37 et SUD-PTT 36-37

appellent l’ensemble des facteurs du département d’Indre et Loire à se rassembler

lundi 22 avril 2013

à partir de 13 heures 30

10 rue Fleming à Tours

St Avertin, le 11 avril 2013

Le 4 avril 2013, la CGT et SUD, appelaient à un rassemblement des postiers de la plaque d’Amboise.
Les facteurs des bureaux d’Amboise, Bléré, Vouvray, Montlouis, Montrésor, Château-Renault, Loches… ont fait le déplacement pour manifester leur colère, leur indignation et leur souffrance face aux méthodes utilisées par la Direction locale d’Amboise.

Du national au local.

Au plan national, La Poste, veut :

donner à tous le personnel les moyens d’exercer leur métier dans les meilleures conditions de travail,
que la prise en compte de la dimension humaine soit au cœur de la définition et des évolutions de ses organisations de travail,
que des moyens de remplacement intègrent toutes les formes d’absence,
absences prévisionnelles tels les congés,
absences de longue durée,
absences syndicales,
absences non prévisibles,
absences pour la formation,
absences consacrés aux visites médicales du travail.


Au plan local, sur la plaque d’Amboise, la direction :

utilise la sécabilité comme moyen de remplacement,
impose des périodes de congés annuels sans respecter les desiderata de la majorité du personnel,
remet en cause les arrêts maladie,
se venge en baissant la notation des agents lors de l’entretien d’appréciation,
fait de la provocation sournoise dans le but qu’un agent dérape.

Les conséquences sont désastreuses sur la santé des postières et des postiers, sur leur vie au, et hors, travail.

Quand l’autoritarisme, l’arbitraire, la soif de domination, de certains dirigeants de La Poste, remplacent le dialogue constructif, les effets sont immédiats : les arrêts de maladie sur cette plaque courrier sont en augmentation contrairement aux déclarations de La Poste, faites dans la presse.


Ne plus subir.

Nous ne voulons plus de telles méthodes managériales, de gestion par la terreur qui ne respectent pas la dignité du personnel.

La CGT FAPT 37 et SUD-PTT 36-37

appellent l’ensemble des facteurs du département d’Indre et Loire à se rassembler

lundi 22 avril 2013

à partir de 13 heures 30

10 rue Fleming à Tours

Une rencontre auprès de la DIRECCTE (Inspection du travail) sera demandée.
Une conférence de presse se tiendra à 14 heures 30.

Navigation