Une intervention interprofessionnelle solidaire

, par  Sud PTT 36-37 , popularité : 6%

Indépendant de tout parti politique, de tout pouvoir, la fédération SUD-PTT ne se revendique pas "neutre" et ne limite pas son champ d’intervention et de réflexion à la stricte branche professionnelle.

SUD-PTT a cherché à tisser des liens interprofessionnels avec des forces syndicales d’autres secteurs. C’est ce qui a conduit SUD-PTT à s’engager dans l’Union syndicale "Solidaires". Celle-ci a tenu son congrès de fondation les 14 et 15 janvier 1998 et regroupe aujourd’hui 80 000 adhérents, 29 structures professionnelles nationales. Au plan local, il existe aujourd’hui une quarantaine de structures interprofessionnelle. L’Union syndicale "Solidaires" regroupe des syndicats issus d’histoires différentes. Certains, les plus anciens, viennent historiquement de la CGT (comme le SNUI, Syndicat national unifié des impôts ou le SNABF, Syndicat national autonome de la Banque de France...) ; les plus récents sont en général des syndicats SUD, qui se sont créés, dans la foulée de décembre 95 et avec la référence de SUD-PTT. Tous, veulent contribuer à l’émergence d’un pôle syndical interprofessionnel alternatif aux confédérations traditionnelles. L’Union syndicale Solidaires vient de se doter d’un journal "Expressions solidaires".

Le paysage syndical français est loin d’être stabilisé. SUD-PTT souhaite, avec l’Union syndicale Solidaires, participer à une recomposition syndicale large avec toutes les forces qui n’acceptent pas les logiques libérales à l’œuvre actuellement et qui souvent se retrouvent lors des grandes échéances sociales de notre pays. Il s’agit de participer à une resyndicalisation dans ce pays. Il s’agit aussi d’inventer des structures syndicales moins déconnectées du terrain, plus à même de répondre aux diversités de situation du salariat d’aujourd’hui, mais aussi au chômage et aux exclusions.

Dès sa création, SUD PTT a participé à la manifestation "contre la dette" en juillet 89, à la lutte pour le droit à la citoyenneté des immigrés (campagne avec la Ligue des droits de l’homme), ou aux campagnes pour le droit des femmes à la contraception et à l’avortement.

SUD-PTT s’est impliqué dans de nombreuses actions interprofessionnelles : mouvement social de décembre 95, soutien aux associations de lutte contre le chômage (comme le mouvement AC ! :Agir ensemble contre le chômage) et à leurs actions pour le droit à un revenu décent et pour obtenir des créations d’emplois ; engagement dans le réseau des Marches européennes contre le chômage, la précarité et l’exclusion, lutte contre l’AMI (accord multilatéral sur l’investissement) ...

SUD-PTT apporte son soutien aux associations qui luttent sur le terrain de l’exclusion comme Droit au logement. SUD-PTT est très présent dans le soutien à la lutte des sans-papiers. SUD-PTT participe activement au Collectif national pour les droits des femmes.

SUD-PTT est partie prenante des mobilisations contre la mondialisation libérale et est présente dans ATTAC et participe à la Coordination pour le contrôle citoyen de l’OMC (CCCOMC).