Un vrai canard de merde : la Nouvelle République du Centre Ouest...

, par  Sud PTT 36-37 , popularité : 8%

Voir ci dessous "le billet" publié dans ce journal le 6 juillet 2012. Il s’intitule "Matraquage".

On se demande : Pour qui ???

" Le microcosme syndical est en ébullition. La semaine dernière, la police a perquisitionné les locaux de la section Sud PTT à la suite d’une plainte déposée par le directeur régional du courrier à La Poste qui estime avoir été diffamé dans un tract. De mémoire de vieux syndicaliste, on n’avait encore jamais vu ça en Touraine. Du coup, la prose militante se déchaîne. Non contents d’avoir traité leur directeur de « gugus, bouffon » en l’affublant d’un titre faisant clairement référence à l’Allemagne nazie, les postiers de Sud remontent à la charge dans un communiqué intitulé « Dialogue à coup de matraque ». On cherche encore l’objet en question. Quant à la gauche nouvellement au pouvoir, elle n’est pas loin d’être assimilée à « l’État français cher à Pétain » pour sa complicité passive envers la police. Cela fait beaucoup…

Pascal Denis "

Ci dessous, une réponse, sous la forme d’une nécessaire explication de texte, sur le site de la NR :

"Quand on va lire le tract departemental de sud ptt sur le site de Solidaires 37 on lit :
"Envoyer les flics dans un local syndical ne s’était pas vu dans le département depuis l’Etat français cher au maréchal Pétain. "
puis dans la phrase suivante :
"L’arrivée de la gauche au pouvoir se traduit-elle donc sous les pires auspices pour le syndicalisme de lutte en Indre et Loire ?"

Il n’y a pas de "complicité passive" évoquée mais une question posée. Rappeler un fait historique et poser une question sur la façon dont on traite aujourd’hui les syndicalistes semble vous poser un problème. Et vous amène à faire un raccourci.

Les propos qui posent problème à la direction dans le tract de sud ptt semble plutot souligner d’abord la question du management hierarchique autoritaire et inhumain dans une entreprise telle que la Poste. Les postiers sont bien placés pour le savoir vu ce qui s’est passé à France Telecom anciennement dans le giron de la Poste. Force est de constater qu’il y a des coups de matraques psychologiques dans le travail qui peuvent tuer. L’allusion à la matraque dans le tract de sud ptt semble être plutot une allusion à l’emploi des force de l’ordre contre des syndicalistes . Cette possible métaphore semble vous avoir échappé.

La brève ci-dessus tourne à la caricature la position syndicale, et pire, élude la question de la repression sociale et syndicale dans l’entreprise à l’origine de cette expression.

La tribu NR pourrait se demander ce que subissent les salariés à la poste pour que les syndicalistes soient amener à qualifier d’autoritaire le management dans leur entreprise.

Il y a de quoi être surpris de voir sur le site "tribu NR" ce propos qui semble aboyer avec la meute contre la liberté d’expression des syndicalistes. Il ya de quoi s’interroger sur la logique induite par ce propos qui aspire à faire disparaitre le fond de l’expression syndicale de ceux qui travaillent dans les entreprises."

Navigation