APRES DIDIER, NICOLAS, REMY, ET FLORENT, C’EST ERIC ! A QUI LE TOUR APRES ???

mardi 25 octobre 2011
par  Sud PTT 36-37
popularité : 19%

Alors qu’un audit interne se déroule à Tours Marceau, la direction de La Poste continue son jeu de massacre anti-syndicaliste sur le bureau.

Trois militants de la CGT, Nico, Rémy et Florent, sont sur la sellette. Aujourd’hui, Eric Ménard, notre collègue et représentant SUD-PTT, vient d’être convoqué à un entretien préalable au licenciement, le jeudi 3 novembre 2011, à 10 H.

Son crime : ne pas courber la tête et continuer, malgré la répression anti-syndicale féroce à Tours Marceau, à se battre pour défendre nos droits collectifs.

Le délire anti-syndicaliste primate de la direction de ce site et d’Herr Tibi, le directeur de la DOTC, atteint ici un sommet ! Leurs buts avoués ? Faire disparaître toute trace de syndiqué sur un site qui vote très majoritairement pour SUD et la CGT aux élections professionnelles.

Eric risque donc d’être viré comme un malpropre parce qu’il est un des derniers grains de sable qui empêche la machine à écraser de rouler à plein tube.

Nous ne pouvons laisser faire ça ! Nous vous demandons, dès maintenant, de soutenir nos collègues et de vous tenir informés de toutes les initiatives qui pourront être prises pour le soutenir !

Nous vous demandons de vous tenir prêts à l’action pour refuser l’inacceptable !

PDF - 20.5 ko
Le communiqué de presse

La brève de la NR sur le sujet (25/11/2011).

La Poste : Sud dénonce un nouveau cas de ’’ répression ’’

Depuis déjà de nombreux mois, le climat social est particulièrement tendu au centre de distribution du courrier de Tours-Marceau. A plusieurs reprises, les syndicats se sont mobilisés pour soutenir un agent suspendu pendant six mois.

Dans un communiqué, Sud Solidaires dénonce « un nouveau cas de répression » à l’encontre d’un de ses militants. Celui-ci a été convoqué jeudi pour un entretien préalable à une procédure devant le conseil de discipline. Selon le syndicat, il lui est reproché d’avoir refusé de faire une partie de la tournée d’un collègue facteur absent.

Pour Sud, La Poste a la volonté de « faire disparaître par la force toute présence active » dans le centre de Tours-Marceau. De son côté, la direction indique que le salarié en question a déjà fait l’objet d’un blâme en début d’année pour « insubordination professionnelle ».


Commentaires  forum ferme

Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Sites favoris


1 site référencé dans ce secteur

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 5 octobre 2017

Publication

494 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
7 Sites Web
3 Auteurs

Visites

24 aujourd’hui
29 hier
158448 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés