Soutien aux postiers grévistes du 92

, par  Sud PTT 36-37 , popularité : 8%

Depuis plusieurs semaines, un nouveau mouvement social affecte les activités de la Poste dans les Hauts de Seine.

En cause, le projet de réorganisation de l’activité de distribution du courrier et le projet « facteur d’avenir » qui fait craindre des restrictions de personnels, des réductions de tournées, une nouvelle dégradation du service rendu aux usagers avec, entre autres, la suppression du principe "Un facteur, une tournée" et des conditions de travail plus difficiles encore pour les salariés. En cela les grévistes luttent également pour l’embauche en CDI de plusieurs de leurs collègues en CDD.

Face à ces revendications et à la souffrance ressentie par nombre de postiers qui transparait aujourd’hui de manière dramatique à travers le rapport publié par les médecins de la prévention de la Poste, il est important que la direction accepte enfin de tenir immédiatement des négociations. Pour l’instant, elle n’a répondu que par de nombreuses sanctions à l’encontre des grévistes, allant du blâme jusqu’à l’entretien préalable au licenciement, ainsi qu’en empêchant l’accès aux locaux (y compris aux non-grévistes).

Le chemin pris avec ces sanctions est inacceptable. Ce n’est pas par la répression que la direction de la Poste doit répondre aux revendications des postiers, luttant simplement pour des conditions de travail acceptables.

Elle doit à tout prix retirer l’ensemble de ces sanctions et rouvrir les négociations avec les grévistes dans l’intérêt de tous.

Une solution pour ce conflit dans l’intérêt des usagers, des agents et de la Poste doit être rapidement trouvée.

Organisations 92 : FSU, CGT-Fapt, Solidaires, Sud-PTT, Sud-Education, CFTC Poste, NPA, PCF, Fase, MJCF, Attac, GEM, PG, M’PEP, FO poste centre de tri de Nanterre, UD CGT 92, ATMF Genevilliers, CGT SNECMA Gennevilliers, MDC


Patrick ALEXANIAN (Conseiller général des hauts-de-seine), Nathalie ARTHAUD (Porte parole de lutte ouvrière), Guillaume BALLAS (Président du groupe ps au conseil régional), Martine BILLARD (Députée de paris, pg), José BOVÉ (Député européen europe ecologie), Jacques CÉLET (Président de la ldh nanterre), Eric COQUEREL (Pg), Annick COUPE (Porte parole nationale union syndicale solidaires), François DELAPIERRE (Pg), Jacqueline FRAYSSE (Députée des hauts-de-seine), Jacques GAILLOT (Parténia), Marie-claude GAREL (Conseillère générale – présidente du groupe des élus communistes et initiatives citoyennes de nanterre), Mireille GITTON (Prg), Brigitte GONTHIER-MAURIN (Sénatrice des hauts-de-seine), Isabelle GUICHARD (Conseillère municipale de gennevilliers), Taoufik HALEM (Conseiller municipal de gennevilliers), Mahmed KAKI (Président d’association), Philippe KALTENBACH (Parti socialiste), Alain KRIVINE (Npa), Arlette LAGUILLER (Lutte ouvrière), Pierre LARROUTUROU (Europe ecologie les verts), Pierre LAURENT (Secrétaire national du parti communiste français), Pascale LE NEOUANNIC (Conseillère régionale), Patrice LECLERC (Conseiller général), Noël MAMÈRE (Député verts), Benoit MARQUAILLE (Parti socialiste), Gabriel MASSOU (Prt groupe front de gauche, pcf, gu et ac au conseil régional ile de france), Xavier MATHIEU (Syndicaliste cgt ex continental), Gérard MORDILLAT (Cinéaste et romancier), Alain MOSCONI (Syndicaliste stc), Roland MUZEAU (Député des hauts de seine et maire adjoint de gennevilliers), Clément ORTEGA-PELLETIER (Conseiller régional), J-f PELLISSIER (Conseiller régional,les alternatifs), Martine PEREZ (Conseillère régionale pcf midi-pyrénées), Jacques PICARD (Europe ecologie les verts), Sébastien PIETRASANTA (Ps), Catherine RIBBES (Europe ecolgie les verts), J. SHAN (Parti socialiste), Jean-luc TOULY (Europe ecologie les verts), Marie-françoise VABRE (Conseillère régionale europe ecologie midi pyrénées)

Voir en ligne : Signez la pétition en ligne

Navigation